Publié le Laisser un commentaire

Franz Weber, le guerrier de la nature, défenseur des bébés phoques.

Franz Weber est un humaniste, écologiste, écrivain et journaliste suisse. Rédacteur en chef de la revue « La voix des poètes », il parcourt le monde comme grand reporter pendant dix ans. Il créé en 1975 la Fondation Franz Weber (FFW). La protection des animaux et de leur habitat est une de ses priorités. 


En 1977, Franz Weber mobilise les médias du monde entier contre les massacres de bébés-phoques

Il a connu Brigitte Bardot au cours des années de journalisme à Paris et la star du cinéma  accepte de le soutenir.

En mars 1977, à Blanc-Sablon, au Canada, Franz Weber brandit l’étendard de sa fondation sur la banquise. Brigitte Bardot l’accompagne. L’icône très médiatique lui permet d’émouvoir l’opinion publique. Les images que Weber a filmé sur la glace feront le tour du monde. De son côté, c’est la première croisade que Bardot mènera pour la défense des animaux, grâce à l’appui de Weber.


Bardot devient une figure emblématique de la cause animale

C’est lui qui fait venir Brigitte Bardot sur la banquise de Terre-Neuve pour protester contre l’odieux massacre des bébés phoques. Suite à ces clichés, la star française deviendra une figure emblématique de la cause animale.
Mais c’est seulement après un long combat de presque sept ans, que Franz Weber obtient l’interdiction par le Canada en 1983 et durant 12 ans, de la chasse au phoque. La chasse aux « blanchons » est, quant à elle, définitivement interdite.


La chasse barbare aux phoques se poursuit aujourd’hui encore

Même si de moins en moins de phoques sont tués chaque année, l’arrêt définitif de la chasse massive aux phoques n’a malheureusement toujours pas été obtenu. Tous les ans au printemps, les chasseurs continuent de massacrer des dizaines de milliers de bébés-phoques, se contentant de choisir des bébés à peine plus âgés pour ne pas enfreindre les interdictions.

Le 1er avril 2017, après plus de 40 ans d’une lutte difficile, la fondation obtient l’interdiction d’importation et de commercialisation des produits du phoque en Suisse. Cette interdiction était entrée en vigueur en Europe depuis longtemps déjà. 


Franz Weber est décédé en avril 2019. La FFW n’abandonne pas la lutte.

La campagne opiniâtre que mène depuis de longues années la Fondation Franz Weber contre la chasse au phoque au Canada a contribué de manière décisive à l’interdiction d’importer des produits dérivés du phoque dans 35 pays — dont les pays de l’UE, les USA, la Russie, et la Suisse.


Le 10 janvier 2020, l’UE modifie cependant le règlement d’interdiction du commerce des produits dérivés du phoque sur le marché européen et prévoie deux dérogations. Les produits qui proviennent des chasses des communautés inuit et l’importation pour l’usage personnel des voyageurs ou des membres de leur famille sont à nouveau autorisés.
(https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:52020DC0004&from=EN)

WEBER, FRANZ 1976 © ERLING MANDELMANN


La Fondation Franz Weber demeure aujourd’hui à l’image de Franz Weber engagée dans la protection des animaux, de la nature, des paysages et du patrimoine.
Plus d’infos :
https://www.ffw.ch/fr/

https://www.illustre.ch/photos/franz-weber-magnifique

https://www.rts.ch/archives/dossiers/3478403-franz-weber-en-lutte-pour-la-nature.html

https://www.faunesauvage.fr/fspersonnalite/weber-franz

Partagez pour les animaux
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.